Noté 4.8 sur 5 par 140 clients dans le HoteltechReport

Les 5 principaux éléments à prendre en compte avant d’investir dans un RMS

Alexandra Fjällman

Investir dans un système de revenue management (RMS) était autrefois une décision complexe. Après tout, il s’agit là de la clé de voûte d’une stratégie de revenus réussie, qui permet d’optimiser les revenus et la rentabilité de votre établissement. 

Mais avec l’émergence de RMS plus agiles, vous disposez désormais d’un choix élargi de solutions intuitives et faciles à utiliser, conçues pour les équipes collaboratives et offrant un déploiement simple et rapide. Dans ce contexte, le choix d’un RMS ne devrait plus être une décision difficile.

En particulier sur le marché actuel, un RMS puissant peut être déterminant pour ne plus passer à côté de la demande. Et c’est évidemment ce que nous souhaitons pour votre établissement.

Dans cet article, vous allez découvrir comment trouver le système de revenue management qui vous permettra d’y parvenir. Lisez ce qui suit pour connaître les critères que doit remplir cette nouvelle solution. Vous serez alors sur la voie de l’optimisation des revenus, de l’augmentation des bénéfices, du gain de temps et de la réussite face à la concurrence. 

Intégrations

Les options d’intégration font partie des aspects les plus importants à prendre en compte lors du choix d’une nouvelle technologie hôtelière. La capacité d’une solution à échanger des données avec d’autres systèmes détermine la facilité avec laquelle elle s’intégrera à votre pile technologique. Dans le cas d’un RMS, une intégration solide avec votre PMS est indispensable. Une intégration bidirectionnelle sera préférable, car elle garantit le transfert automatique des données entre les systèmes. Cela élimine à la fois les retards et les erreurs humaines, et réduit votre charge de travail manuelle. 

Voici un exemple concret : plusieurs nouvelles réservations sont enregistrées pour une date donnée. Le PMS le transmet au RMS. Celui-ci réagit en augmentant les tarifs pour cette date et en les répercutant immédiatement dans le PMS et les systèmes de distribution. 

La connexion à des fournisseurs de veille concurrentielle est également importante, car les logiciels de revenue management fondent leurs recommandations tarifaires sur des données internes et externes. Il convient de vérifier où la solution de revenue management collecte ses données externes, et si cette source semble fiable et pertinente. Plus les données avec lesquelles votre RMS travaille sont de qualité, plus vos prévisions, votre tarification et vos rapports seront précis.

Type de données utilisé

Le type de données utilisé par un RMS a un impact sur sa capacité à prévoir la demande et à optimiser vos tarifs. La première question à se poser est de savoir si le RMS utilise des données historiques ou prospectives. Compte tenu de l’impact de la pandémie sur l’industrie hôtelière, les données historiques ne sont plus aussi importantes qu’auparavant. Les données prospectives ont gagné en importance car elles permettent de prédire plus précisément les futures opportunités commerciales. Pour de meilleurs résultats, choisissez un RMS qui combine des données historiques et prospectives (par exemple, la pression de recherche et le volume de recherche de vols). 

Ensuite, vérifiez si le RMS s’appuie sur des données internes ou externes. Les données internes sont importantes car les performances passées et les activités en cours vous donnent une idée réaliste de ce qui est possible pour votre entreprise. Mais là encore, elles ne sont pas aussi parlantes que par le passé. Il vous faut plutôt un outil qui examine également le marché dans son ensemble et qui tient compte des données de comparaison pour calculer les tarifs. Bien sûr, il n’est pas conseillé de suivre aveuglément les prix des concurrents. Cependant, un RMS capable de réaliser une modélisation en profondeur de la répercussion des prix de vos concurrents sur la demande de votre établissement produira des résultats supérieurs.

Niveau d’automatisation

Aujourd’hui, les équipes en charge du revenue management doivent trouver des solutions pour faire plus avec moins. L’automatisation est le meilleur moyen d’y parvenir. Cela ne signifie pas qu’il faille remplacer le revenue manager. L’objectif est plutôt de libérer de son temps et de l’aider à prendre de meilleures décisions plus rapidement. 

Lorsque vous choisissez votre nouveau RMS, sachez que le niveau d’automatisation varie d’un fournisseur à l’autre. Privilégiez la solution qui vous offre à la fois le plus haut degré d’automatisation et de configurabilité.

Cela présente plusieurs avantages. Premièrement, vous gagnez du temps en termes de recherche manuelle et de mise à jour des tarifs. Ensuite, vous pouvez réagir rapidement aux évolutions du marché, ce qui vous permet de saisir toutes les opportunités. Chaque fois que vous devez intervenir pour demander manuellement un calcul de tarif ou approuver un changement de tarif, vous gaspillez un temps précieux et vous risquez de perdre des réservations au profit de vos concurrents. Une solution de revenue management qui propose des mises à jour de prix entièrement automatisées et en temps réel résout ce problème.

Enfin, une configurabilité avancée vous donne la possibilité de choisir si, quand et où vous voulez intervenir pour revoir vos tarifs manuellement. Cela peut se faire à l’occasion d’un événement, à un moment précis du mois ou même pour certains tarifs spécifiques (par exemple, pour vos meilleures suites). En bref, cela vous permet d’adapter le niveau d’automatisation de votre RMS à vos besoins.

Cohérence avec votre stratégie tarifaire

Vérifiez ensuite si votre RMS potentiel propose les fonctionnalités dont vous avez besoin pour mettre en œuvre votre stratégie tarifaire. Par exemple, certains RMS optimisent les tarifs que pour le type de chambre de base. Les autres catégories de chambres sont ensuite mises à jour en fonction d’une structure de suppléments définie. Si cette approche fonctionnait bien par le passé, dans la plupart des cas, les marchés sont aujourd’hui trop dynamiques pour suivre les anciens modèles de tarification, devenus trop rigides. 

Si vous désirez plus de flexibilité, optez pour un logiciel de revenue management doté de fonctions de tarification ouverte. Les meilleurs RMS comprennent que la demande diffère pour chaque type de chambre. Ils peuvent déterminer ces différents niveaux de demande et déterminer le prix optimal de chaque catégorie. En outre, ils peuvent évaluer dans quelle mesure les changements de tarifs pour une catégorie de chambres auront un impact sur la demande et la volonté de payer pour toutes les autres catégories. Toutes ces informations sont essentielles pour garantir l’optimisation continue des tarifs des chambres. 

Organisation et simplicité d’utilisation

Enfin, ne négligez pas les aspects organisationnels. Demandez au fournisseur du RMS comment se déroulera la phase de prise en main, et le temps qu’elle prendra.

Éclaircissez également toutes les questions relatives au prix. L’installation a-t-elle un coût supplémentaire ? Le contrat de base est-il suffisant ou devez-vous opter pour des fonctionnalités supplémentaires ? Même s’il ne faut pas lésiner sur l’achat d’un RMS, il est important que les prix soient transparents afin que vous sachiez quelles dépenses vous devez engager. 

Il convient également d’examiner la simplicité d’utilisation et de maintenance du système. L’une des principales contraintes des anciens RMS est qu’ils demandaient des connaissances très spécialisées pour que les utilisateurs puissent en tirer le meilleur parti. Cela renforçait les silos dans les hôtels et rallongeait le processus de prise en main et d’installation. À l’inverse, un système moderne, facile à utiliser et s’intégrant de manière transparente à d’autres outils, favorise la collaboration entre services. En bref, plus votre RMS est simple à appréhender et à utiliser, plus votre équipe l’utilisera dans ses opérations quotidiennes.

Par ailleurs, un RMS basé sur le cloud offre une grande flexibilité, un accès depuis n’importe quel endroit disposant d’une connexion Internet et des mises à jour en temps réel. En prime, vérifiez si le RMS est adapté aux mobiles, c’est-à-dire s’il s’affiche bien sur les téléphones et les tablettes. Cela permettra à votre équipe de se connecter à partir de n’importe quel appareil, à la maison, au bureau ou en déplacement, pour peu qu’une connexion Internet soit disponible. De plus en plus d’équipes travaillant à distance au moins une partie du temps, un tel système compatible avec les appareils mobiles est plus important que jamais. 

Derniers éléments importants à prendre en compte : des graphiques clairs et la possibilité d’exporter des données, comme les prévisions de la demande et les rapports de performances. Cela vous fera gagner du temps lors de la préparation des documents destinés aux dirigeants de votre organisation et facilitera la présentation de vos résultats. 

À votre tour, maintenant. Vérifiez comment votre nouveau RMS potentiel se positionne par rapport aux cinq points ci-dessus. C’est la première étape importante pour trouver le système qui vous conviendra le mieux.

Pour un guide plus complet sur les éléments à examiner avant de sélectionner un RMS, téléchargez l’édition 2022 du Ultimate Guide to Revenue Management Systems  d’HotelTechReport.

More great articles

how to optimize revenue with upselling

Comment optimiser les revenus grâce à la vente incitative et croisée

Après plusieurs longues et difficiles semaines de confinement, les hôteliers se retrouvent aujourd’hui face à un nouveau défi : la…

Read Story
Téléchargez le guide du logiciel d'optimisation du revenu

Le guide ultime d’optimisation des revenus hôteliers

Préparez votre hôtel pour la reprise du marché. Téléchargez le guide du logiciel d'optimisation du revenu Une chose est claire:…

Read Story
RMS Guide

Guide complet sur les systèmes de revenue management

Guide complet sur les systèmes de revenue management Téléchargez notre guide complet sur les systèmes de revenue management Découvrez notre…

Read Story

Join the Atomize Community

Get the latest revenue management insights and expertise direct to your inbox
Arrow-up